Flash info

Maître Yoda utilise PowerShell. Cette source encore non confirmée par Obi-Wan Kenobi aurait pour origine une conférence sur la force obscure de CMD. Que le POWERshell soit avec vous...

 
Aide mémoire - Start
Écrit par Arnaud Petitjean [MVP]   
11-12-2006

Start-Service Start-Sleep Start-Transcript

 


NOM
    Start-Service
    
RÉSUMÉ
    Démarre un ou plusieurs services arrêtés.
    
    
SYNTAXE
    Start-Service [-name] <string[]> [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-passthru] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    Start-Service -displayName <string[]> [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-passthru] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    Start-Service [-inputObject <ServiceController[]>] [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-passthru] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande Start-Service envoie un message de démarrage au Contrôleur de services Windows pour chacun des services spécifiés. Si un service est déjà en cours d'exécution, le message est ignoré sans erreur. Vous pouvez spécifier les services à l'aide de leurs noms de service ou de leurs noms d'affichage. Il est également possible d'utiliser le paramètre InputObject pour passer un objet Service représentant chaque service à démarrer.
    

PARAMÈTRES
    -name <string[]>
        Spécifie le nom de service du service à démarrer.
        
        Le nom de paramètre est facultatif. Vous pouvez utiliser " -Name " ou son alias, " -ServiceName ", ou encore omettre le nom de paramètre.
        
    -include <string[]>
        Démarre uniquement les services spécifiés. La valeur de ce paramètre qualifie le paramètre Name. Entrez un élément ou un modèle de nom, tel que " s* ". Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -exclude <string[]>
        Omet les services spécifiés. La valeur de ce paramètre qualifie le paramètre Name. Entrez un élément ou un modèle de nom, tel que " s* ". Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -passthru <SwitchParameter>
        Passe l'objet créé par cette applet de commande à travers le pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet à travers le pipeline.
        
    -displayName <string[]>
        Spécifie les noms d'affichage des services à démarrer. Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -inputObject <ServiceController[]>
        Démarre les services représentés par les objets ServiceController spécifiés. Entrez une variable contenant les objets ou tapez une commande ou une expression qui obtient les objets.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>start-service -name eventlog
    
    Cette commande démarre le service EventLog sur l'ordinateur local. Il utilise le paramètre Name pour identifier le service à l'aide de son nom de service.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>start-service -displayname *remote* -whatif
    
    Cette commande vous indique ce qui se passerait en cas de démarrage de services dont le nom de service inclut " remote ". Elle utilise le paramètre DisplayName pour spécifier les services à l'aide de leur nom d'affichage, au lieu de leur nom de service, et le paramètre -whatif pour vous indiquer ce qui se passerait si la commande était exécutée, au lieu de l'exécuter.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 3 --------------------------
    
    C:\PS>$s = get-service wmi
    
    C:\PS>start-service -InputObject $s -passthru | format-list >> services.txt
    
    Ces commandes démarrent le service WMI sur l'ordinateur et ajoutent un enregistrement de l'action au fichier services.txt. La première commande utilise l'applet de commande Get-Service pour obtenir un objet représentant le service WMI et le stocker dans la variable $s.
    
    La deuxième commande utilise l'applet de commande Start-Service pour démarrer le service WMI. Elle identifie le service en utilisant le paramètre InputObject pour passer la variable $s contenant l'objet du service WMI à Start-Service. Ensuite, elle utilise le paramètre Passthru pour créer un objet qui représente le démarrage du service. Sans ce paramètre, Start-Service ne crée aucune sortie.
    
    L'opérateur de pipeline (|) passe l'objet que Start-Service crée à l'applet de commande Format-List, laquelle met en forme l'objet pour afficher la liste de ses propriétés. L'opérateur de redirection d'ajout (>>) redirige la sortie vers le fichier services.txt, dans lequel elle est ajoutée à la fin du fichier existant.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 4 --------------------------
    
    C:\PS>
    
    Cette série de commandes montre comment démarrer un service dont le type de démarrage est " Disabled ". La première commande, qui utilise l'applet de commande Start-Service pour démarrer le service Telnet (tlntsvr), échoue.
    
    C:\PS>start-service tlntsvr
    
    Start-Service : Le service " Telnet (TlntSvr) " ne peut pas démarrer en raison de l'erreur suivante : Impossible de démarrer le service TlntSvr sur l'ordinateur " . ".
    À la ligne : 1 Caractère : 14
    + start-service  <<<< tlntsvr
    
    La deuxième commande utilise l'applet de commande Get-WmiObject pour obtenir le service Tlntsvr. Cette commande récupère un objet avec la propriété de type de démarrage dans le champ " StartMode ". Le résultat affiché indique que le type de démarrage du service Tlntsvr est " Disabled ".
    
    C:\PS> get-wmiobject win32_service | where {$_.Name -eq "tlntsvr"}
    
    ExitCode  : 0
    Name      : TlntSvr
    ProcessId : 0
    StartMode : Disabled
    State     : Stopped
    Status    : OK
    
    La commande suivante utilise l'applet de commande Set-Service pour modifier le type de démarrage du service Tlntsvr en " Manual ".
    
    C:\PS> set-service tlntsvr -startuptype manual
    
    Il est maintenant possible d'envoyer à nouveau la commande Start-Service. Cette fois, elle réussit.
    
    C:\PS> start-service tlntsvr
    
    Pour vérifier que la commande a réussi, utilisez Get-Service.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Start-Service -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Start-Service -full".


NOM
    Start-Sleep
    
RÉSUMÉ
    Interrompez l'environnement, le script ou l'activité de l'instance d'exécution pour l'intervalle de temps spécifié.
    
    
SYNTAXE
    Start-Sleep [-seconds] <int> [<CommonParameters>]
    
    Start-Sleep -milliseconds <int> [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande Start-Sleep interrompt l'environnement, le script ou l'activité de l'instance d'exécution pour l'intervalle de temps spécifié. Vous pouvez l'utiliser dans un script pour attendre la fin d'une opération, ou dans une boucle pour attendre un laps de temps spécifique avant de répéter une opération.
    

PARAMÈTRES
    -seconds <int>
        Spécifie la durée de veille de la ressource en secondes. Vous pouvez omettre le nom de paramètre (-Seconds) ou l'abréger à " -s ".
        
    -milliseconds <int>
        Spécifie la durée de veille de la ressource en millisecondes. Le paramètre peut être abrégé à " - m ".
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>Start-Sleep -s 15
    
    Cette commande met l'environnement en veille pendant 15 secondes.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>Start-Sleep -m 500
    
    Cette commande met l'environnement de commande en veille pendant 1/2 seconde (500 millisecondes).
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Start-Sleep -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Start-Sleep -full".


NOM
    Start-Transcript
    
RÉSUMÉ
    Crée un enregistrement de tout ou partie d'une session Windows PowerShell dans un fichier texte.
    
    
SYNTAXE
    Start-Transcript [[-path] <string>] [-force] [-noClobber] [-append] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande Start-Transcript crée un enregistrement de tout ou partie d'une session Windows PowerShell dans un fichier texte. La transcription inclut toute commande que l'utilisateur tape et toute sortie qui apparaît sur la console.
    

PARAMÈTRES
    -path <string>
        Spécifie un emplacement pour le fichier de transcription. Entrez un chemin d'accès à un fichier .txt. Les caractères génériques ne sont pas autorisés.
        
        Si vous ne spécifiez pas de chemin d'accès, Start-Transcript utilise le chemin d'accès indiqué dans la valeur de la variable globale $Transcript. Si vous n'avez pas créé cette variable, Start-Transcript stocke les transcriptions dans le répertoire $Home\My Documents en tant que fichiers \PowerShell_transcript.<horodatage>.txt.
        
        Si l'un des répertoires du chemin d'accès n'existe pas, la commande échoue.
        
    -force <SwitchParameter>
        Remplace des restrictions qui empêchent la commande de réussir, simplement de manière à ce que les modifications ne compromettent pas la sécurité. Par exemple, Force remplace l'attribut de lecture seule ou crée des répertoires pour compléter un chemin d'accès aux fichiers, mais la commande ne tente pas de modifier les autorisations des fichiers.
        
    -noClobber <SwitchParameter>
        Ne remplace pas un fichier existant (n'écrase pas son contenu). Par défaut, si un fichier de transcription existe à l'emplacement spécifié, Start-Transcript écrase le fichier sans avertissement.
        
    -append <SwitchParameter>
        Ajoute la nouvelle transcription à la fin d'un fichier existant. Utilisez le paramètre Path pour spécifier le fichier.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>start-transcript
    
    Cette commande démarre une transcription à l'emplacement par défaut des fichiers.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>start-transcript -path c:\transcripts\transcript0.txt -noclobber
    
    Cette commande démarre une transcription dans le fichier Transcript0.txt de C:\transcripts. Le paramètre NoClobber empêche le remplacement des fichiers existants. Si le fichier Transcript0.txt existe déjà, la commande échoue.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Start-Transcript -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Start-Transcript -full".



 
© 2017 PowerShell-Scripting.com