Flash info

"Si vous vivez chaque jour comme si c'était le dernier, un jour vous aurez probablement raison."

Steve Jobs (1955-2011)

 
Aide mémoire - New
Écrit par Arnaud Petitjean [MVP]   
11-12-2006
New-Alias
New-Item
New-ItemProperty New-Object
New-PSDrive
New-Service
New-TimeSpan
New-Variable




 

NOM
    New-Alias
    
RÉSUMÉ
    Crée un alias.
    
    
SYNTAXE
    New-Alias [-name] <string> [-value] <string> [-description <string>] [-option {<None> | <ReadOnly> | <Constant> | <Private> | <AllScope>}] [-passThru] [-scope <string>] [-force] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Crée un alias. Ce nom d'alias sera ajouté à la liste de la session. Les alias créés en utilisant New-Alias ne sont pas enregistrés quand vous quittez la session ou fermez Windows PowerShell. Vous pouvez utiliser l'applet de commande Export-Alias pour enregistrer vos informations d'alias dans un fichier. Vous pouvez utiliser ultérieurement Import-Alias pour récupérer les informations d'alias enregistrées.
    

PARAMÈTRES
    -name <string>
        Spécifie le nouvel alias. Vous pouvez utiliser tous les caractères alphanumériques dans un alias, mais le premier caractère ne peut pas être un nombre.
        
    -value <string>
        Spécifie le nom de l'applet de commande ou de l'élément de commande doté d'un alias.
        
    -description <string>
        Spécifie une description de l'alias. Vous pouvez taper toute chaîne. Si la description inclut des espaces, mettes-les entre guillemets.
        
    -option <ScopedItemOptions>
        Définit une ou plusieurs propriétés facultatives de l'alias. Les valeurs valides sont : * None : Ne définit pas d'option. (par défaut) * ReadOnly : L'alias ne peut pas être modifié, à moins que vous utilisiez le paramètre Force. * Constant : L'alias ne peut pas être modifié, même en utilisant le paramètre Force. * Private : L'alias est uniquement disponible dans la portée spécifiée par le paramètre Scope. Il est invisible dans toutes les autres portées.
        Les valeurs acceptées pour ce paramètre sont répertoriées ci-après :
        
    -passThru <SwitchParameter>
        Passe l'objet créé par cette applet de commande le long du pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet le long du pipeline.
        
    -scope <string>
        La portée à partir de laquelle les alias doivent être exportés. Ce peut être une portée nommée : " global ", " local " ou " script ", ou un nombre relatif à la portée actuelle (0 jusqu'au nombre de portées, où 0 est la portée actuelle et 1 son parent).
        
    -force <SwitchParameter>
        Quand il est défini, se comporte comme set-alias si l'alias nommé déjà existe.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>new-alias list get-childitem
    
    Cette commande crée un alias nommé 'list' pour représenter l'applet de commande Get-Childitem.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>new-alias -name w -value get-wmiobject -description "quick wmi alias" -option ReadOnly
    get-alias -name w | format-list *
    
    Cette commande crée un alias nommé 'w' pour représenter l'applet de commande Get-WMIObject. Elle crée une description, " alias de wmi rapide ", pour l'alias et lui affecte l'attribut en lecture seule. La dernière ligne de la commande utilise Get-Alias pour obtenir le nouvel alias et le dirige vers Format-List pour afficher toutes les informations le concernant.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-Alias -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-Alias -full".


NOM
    New-Item
    
RÉSUMÉ
    Crée un nouvel élément dans un espace de noms.
    
    
SYNTAXE
    New-Item [-path] <string[]> [-force] [-credential <PSCredential>] [-itemType <string>] [-value <Object>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    New-Item [-path] <string[]> -name <string> [-force] [-credential <PSCredential>] [-itemType <string>] [-value <Object>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Crée un nouvel élément dans un espace de noms. Le type d'élément pouvant être créé dépend du fournisseur de Windows PowerShell utilisé. New-Item permet de créer des fichiers et des dossiers lors de l'utilisation du fournisseur FileSystem et de nouvelles clés et entrées de Registre lors de l'utilisation du fournisseur Registry. L'applet de commande peut également définir la valeur du nouvel élément. Par exemple, lors de la création d'un nouveau fichier, vous pouvez utiliser New-Item pour ajouter un contenu initial au fichier.
    

PARAMÈTRES
    -path <string[]>
        Spécifie le chemin d'accès à l'emplacement du nouvel élément. Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -itemType <string>
        Spécifie le type spécifié par le fournisseur du nouvel élément
        
    -value <Object>
        Spécifie la valeur du nouvel élément.
        
    -name <string>
        Spécifie le nom du nouvel élément.
        
    -force <SwitchParameter>
        Permet à l'applet de commande de remplacer des restrictions telles que la modification des noms de fichiers existants, en évitant que la sécurité soit compromise.
        
    -credential <PSCredential>
        Les informations d'identification permettent de valider l'accès. Si un objet PSCredential, obtenu précédemment à l'aide de Get-Credential, est fourni, il est utilisé tel quel. Si un nom d'utilisateur est fourni, l'utilisateur est invité à entrer un mot de passe.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>new-item -path . -name testfile1.txt -type "file" -value "This is a text string."
    
    Cette commande crée un fichier texte nommé testfile1.txt dans le répertoire actif. Le point (.) inclus dans la valeur du paramètre -path indique le répertoire actif. Le texte entre guillemets qui suit le paramètre -value est ajouté au fichier en tant que contenu.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>new-item -path c:\ -name logfiles -lype directory
    
    Cette commande crée un répertoire nommé Logfiles sur le lecteur C:. Le paramètre -type spécifie que le nouvel élément est un répertoire et non un fichier ou un autre objet de système de fichiers.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 3 --------------------------
    
    C:\PS>new-item -path $profile -type file -force
    
    La commande suivante crée un profil Windows PowerShell dans le chemin d'accès qui est spécifié à l'aide de la variable $profile.
    
    Vous pouvez utiliser le profil pour personnaliser Windows PowerShell. $profile est une variable automatique (intégrée) qui stocke le chemin d'accès et le nom de fichier de votre profil Windows PowerShell. Par défaut, le profil n'existe pas, même si Windows PowerShell stocke un chemin d'accès et un nom de fichier pour celui-ci. (Pour vérifier la valeur de la variable $profile, tapez " $profile ". Pour consulter la liste des variables automatiques, tapez " get-help about_automatic_variables ".)
    
    Dans cette commande, la variable $profile représente le chemin d'accès au fichier. Le paramètre Type (ou InfoType) spécifie que la commande crée un fichier (un profil est un fichier texte). Le paramètre Force vous permet de créer un fichier dans le chemin d'accès au profil, même lorsque les répertoires du chemin d'accès n'existent pas (PowerShell les crée).
    
    Après avoir utilisé cette commande pour créer un profil, vous pouvez entrer des alias, des fonctions et des scripts dans le profil afin de personnaliser votre environnement.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-Item -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-Item -full".


NOM
    New-ItemProperty
    
RÉSUMÉ
    Définit une nouvelle propriété d'élément à un emplacement.
    
    
SYNTAXE
    New-ItemProperty [-path] <string[]> [-name] <string> [-propertyType <string>] [-value <Object>] [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-filter <string>] [-force] [-credential <PSCredential>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    New-ItemProperty [-literalPath] <string[]> [-name] <string> [-propertyType <string>] [-value <Object>] [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-filter <string>] [-force] [-credential <PSCredential>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Définit une nouvelle propriété d'élément à un emplacement.
    

PARAMÈTRES
    -path <string[]>
        Chemin d'accès de l'élément pour lequel une nouvelle propriété va être créée.
        
    -name <string>
        Nom de la propriété à créer.
        
    -propertyType <string>
        Type de la propriété.
        
    -value <Object>
        Valeur de la propriété.
        
    -include <string[]>
        Spécifie uniquement les éléments affectés par l'applet de commande, en excluant tous les autres.
        
    -exclude <string[]>
        Omet les éléments spécifiés. Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -filter <string>
        Spécifie des éléments de filtrage pris en charge par les fournisseurs, comme requis.
        
    -force <SwitchParameter>
        Permet à l'applet de commande de remplacer des restrictions telles que la modification des noms de fichiers existants, en évitant que la sécurité soit compromise.
        
    -credential <PSCredential>
        Les informations d'identification permettent de valider l'accès. Si un objet PSCredential, obtenu précédemment à l'aide de Get-Credential, est fourni, il est utilisé tel quel. Si un nom d'utilisateur est fourni, l'utilisateur est invité à entrer un mot de passe.
        
    -literalPath <string[]>
        Spécifie un chemin d'accès à la propriété d'élément. La valeur de -LiteralPath est utilisée exactement telle que vous la tapez. Aucun caractère n'est interprété en tant que caractère générique. Si le chemin d'accès inclut des caractères d'échappement, mettez-le entre des guillemets simples. Les guillemets simples indiquent à Windows PowerShell qu'aucun caractère ne doit être interprété en tant que séquence d'échappement.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>new-itemproperty SmpApplication -name config -Type int -Value 1
    
    Cet exemple suppose l'utilisation de l'espace de noms Registre dans lequel figure un magasin pour " SmpApplication " sous
    " HKLM:\Software ". Le magasin contient une nouvelle propriété Int nommée " Exp ".
    
    
    None.
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-ItemProperty -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-ItemProperty -full".


NOM
    New-Object
    
RÉSUMÉ
    Crée une instance d'un objet .NET ou COM.
    
    
SYNTAXE
    New-Object [-typeName] <string> [[-argumentList] <Object[]>] [<CommonParameters>]
    
    New-Object [-comObject] <string> [-strict] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Crée une instance d'un objet .NET ou COM. Vous spécifiez le type d'une classe .NET ou l'identificateur programmatique (ProgID, Programmatic Identifier) d'un objet COM. Par défaut, vous tapez le nom complet d'une classe .NET et l'applet de commande retourne une référence à une instance de cette classe. Pour créer une instance d'un objet COM, utilisez le paramètre ComObject et spécifiez l'Identificateur programmatique (ProgID) de l'objet en tant que sa valeur.
    

PARAMÈTRES
    -typeName <string>
        Spécifie le nom complet de la classe .NET. Vous ne pouvez pas spécifier à la fois le paramètre TypeName et le paramètre ComObject.
        
    -argumentList <Object[]>
        Spécifie une liste d'arguments à passer au constructeur de la classe .NET. Séparez les éléments de la liste en utilisant des virgules (,).
        
    -comObject <string>
        Identificateur programmatique (ProgID) de l'objet COM.
        
    -strict <SwitchParameter>
        Spécifie qu'une erreur doit être signalée si l'objet COM que vous essayez de créer utilise un assembly d'interopérabilité. Cela vous permet de distinguer les objets COM réels des objets .NET avec des wrappers pouvant être appelés par COM (WWC, COM-Callable Wrappers).
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>$ver = new-object -typename System.Version -argumentlist "1.2.3.4"
    $ver | get-member
    
    Cette commande crée un objet .NET de type System.Version en utilisant la chaîne " 1.2.3.4 " comme constructeur. Elle stocke une référence à l'objet dans la variable $ver et la dirige vers l'applet de commande Get-Member afficher les propriétés et méthodes de l'objet référencé.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>$ie = new-object -comobject InternetExplorer.Application
    $ie.navigate2("www.microsoft.com")
    $ie.visible = $true
    
    Cette commande crée une instance de l'objet COM qui représente l'application Internet Explorer. Elle utilise l'objet à naviguer jusqu'à un site, puis définit la propriété visible de l'objet sur $true pour rendre l'application visible.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 3 --------------------------
    
    C:\PS>$a=new-object -comobject Word.Application -strict
    $a.visible=$true
    
    Cette commande montre que la spécification du paramètre Strict fait que new-object génère une erreur sans fin d'exécution lorsque l'objet COM créé utilise un assembly d'interopérabilité.
    
    
    New-Object : L'objet écrit dans le pipeline est une instance du type
    " Microsoft.Office.Interop.Word.ApplicationClass " de l'assembly PIA
    (Primary Interop Assembly) du composant. Si ce type expose des membres différents des membres
    IDispatch, les scripts écrits pour utiliser cet objet ne peuvent pas fonctionner si
     l'assembly PIA n'est pas installé.
    À la ligne : 1 Caractère : 14
    + $a=New-Object  <<<< -COM Word.Application -Strict; $a.visible=$true
    
    -------------------------- EXEMPLE 4 --------------------------
    
    C:\PS>$objshell = new-object -comobject "Shell.Application"
    $objshell | get-member
    $objshell.ToggleDesktop()
    
    La commande utilise le paramètre ComObject pour créer un objet COM avec l'Identificateur programmatique (ProgID), " Shell.Application ". Elle stocke la référence résultante à l'objet dans la variable $objShell et dirige cette variable vers l'applet de commande Get-Member. L'applet de commande Get-Member affiche des informations à propos des propriétés et méthodes de l'objet COM. Dans la dernière ligne, la méthode ToggleDesktop de l'objet est appelée. Elle réduit toutes les fenêtres actives sur votre bureau.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-Object -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-Object -full".


NOM
    New-PSDrive
    
RÉSUMÉ
    Installe un nouveau lecteur Windows PowerShell.
    
    
SYNTAXE
    New-PSDrive [-name] <string> [-psProvider] <string> [-root] <string> [-description <string>] [-scope <string>] [-credential <PSCredential>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande New-Drive installe un nouveau lecteur à l'emplacement spécifié et conformément aux paramètres spécifiés.
    

PARAMÈTRES
    -name <string>
        Nom du lecteur ajouté.
        
    -psProvider <string>
        Nom du fournisseur spécifique.
        
    -root <string>
        Racine interne ou chemin d'accès du fournisseur pour le lecteur à ajouter.
        
    -description <string>
        Courte description du lecteur.
        
    -scope <string>
        Accepte un index identifiant la portée dans laquelle installer le lecteur.
        
    -credential <PSCredential>
        Les informations d'identification permettent de valider l'accès. Si un objet PSCredential, obtenu précédemment à l'aide de Get-Credential, est fourni, il est utilisé tel quel. Si un nom d'utilisateur est fourni, l'utilisateur est invité à entrer un mot de passe.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>new-Psdrive -name SmpDrive -Psprovider FileSystem -root C:\SmpPlace
    
    Cet exemple installe le lecteur SmpDrive sur le fournisseur FileSystem. Le nom du lecteur est SmpDrive et sa racine est " C:\SmpPlace ".
    
    
    Name             Provider             Root                              CurrentLocation
    ----                   --------                 ----                                  ---------------
    SmpDrive      FileSystem       C:\SmpPlace
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-PSDrive -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-PSDrive -full".


NOM
    New-Service
    
RÉSUMÉ
    Crée une entrée pour un service Windows dans le Registre et dans la base de données de services.
    
    
SYNTAXE
    New-Service [-name] <string> [-binaryPathName] <string> [-displayName <string>] [-description <string>] [-startupType {<Automatic> | <Manual> | <Disabled>}] [-credential <PSCredential>] [-dependsOn <string[]>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Crée une entrée pour un service Windows dans le Registre et la base de données de services. L'applet de commande vous permet de définir le nom d'affichage, la description, le type de démarrage et les dépendances du service.
    

PARAMÈTRES
    -name <string>
        Spécifie le nom du service.
        
    -binaryPathName <string>
        Spécifie le chemin d'accès au fichier exécutable du service.
        
    -displayName <string>
        Spécifie le nom d'affichage du service.
        
    -description <string>
        Spécifie une description du service.
        
    -startupType <ServiceStartMode>
        Définit le type de démarrage du service.
        Les valeurs acceptées pour ce paramètre sont les suivantes :
        
    -credential <PSCredential>
        Spécifie les informations d'identification utilisées pour le démarrage du service.
        
    -dependsOn <string[]>
        Noms des autres services dont dépend le nouveau service. Utilisez des virgules pour séparer plusieurs noms de service.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>new-service testservice "C:\WINDOWS\System32\svchost.exe -k netsvcs"
    
    Cette commande crée une entrée dans le Registre et la base de données de services pour un service nommé " testservice ".
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-Service -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-Service -full".


NOM
    New-TimeSpan
    
RÉSUMÉ
    Crée un objet TimeSpan.
    
    
SYNTAXE
    New-TimeSpan [[-start] <DateTime>] [[-end] <DateTime>] [<CommonParameters>]
    
    New-TimeSpan [-days <int>] [-hours <int>] [-minutes <int>] [-seconds <int>] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Crée un objet TimeSpan. L'objet résultant peut être utilisé pour ajouter ou soustraire l'heure d'un objet DateTime afin de créer des objets DateTime supplémentaires.
    

PARAMÈTRES
    -start <DateTime>
        Indique le démarrage d'un Timespan.
        
    -end <DateTime>
        Indique la fin d'un Timespan.
        
    -days <int>
        Indique les jours dans le Timespan.
        
    -hours <int>
        Indique les heures dans le Timespan.
        
    -minutes <int>
        Indique les minutes dans le Timespan.
        
    -seconds <int>
        Indique les secondes dans le Timespan.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>$timespan = new-timespan -hour 1 -minute 25
    
    Cette commande crée un objet TimeSpan d'une durée de 1 heure et 25 minutes et le stocke dans une variable nommée " $timespan ". Elle affiche une représentation de l'objet TimeSpan.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>$timespan = new-timespan (get-date -year 1970 -month 02 -day 26)
    
    Cet exemple crée un nouvel objet TimeSpan qui représente la durée comprise entre le moment où la commande est exécutée et le 26 février 1970.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-TimeSpan -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-TimeSpan -full".


NOM
    New-Variable
    
RÉSUMÉ
    Crée une variable.
    
    
SYNTAXE
    New-Variable [-name] <string> [[-value] <Object>] [-scope <string>] [-description <string>] [-option {<None> | <ReadOnly> | <Constant> | <Private> | <AllScope>}] [-force] [-passThru] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Crée une variable. Elle n'assigne, par défaut, une valeur à la variable.
    

PARAMÈTRES
    -name <string>
        Nom de la nouvelle variable
        
    -value <Object>
        La valeur assignée à la variable
        
    -scope <string>
        La portée à partir de laquelle les alias doivent être exportés. Ce peut être une portée nommée : " global ", " local " ou " Script ", ou un nombre relatif à la portée actuelle (0 jusqu'au nombre de portées, où 0 est la portée actuelle et 1 son parent).
        
    -description <string>
        Description (fournie par utilisateur) de la variable
        
    -option <ScopedItemOptions>
        Les valeurs possibles incluent ReadOnly, Constant et Private. Toute combinaison de celles-ci peut être donnée.
        Les valeurs acceptées pour ce paramètre sont répertoriées ci-après :
        
    -force <SwitchParameter>
        Permet à l'applet de commande de remplacer des restrictions telles que la modification des noms de fichiers existants, en évitant que la sécurité soit compromise. Permet de forcer l'opération d'effectuer la meilleure tentative de définition de la variable.
        
    -passThru <SwitchParameter>
        Passe l'objet créé par cette applet de commande le long du pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet le long du pipeline.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>new-variable days
    
    Cette commande crée une nouvelle variable nommée " days ". Elle n'a aucune valeur suivant immédiatement la commande.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>new-variable zipcode -value 98033
    
    Cette commande crée une variable nommée " zipcode " et lui assigne la valeur 98033.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help New-Variable -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help New-Variable -full".



 
© 2017 PowerShell-Scripting.com