Flash info

Une frénésie incontrollée poussent certains individus à convertir tous les scripts d'admin en PowerShell. L'un d'eux aurait été apperçu récemment près du campus universitaire de Talence.

 
Aide mémoire - Add
Écrit par Arnaud Petitjean [MVP]   
10-12-2006
Add-Content Add-History
Add-Member  Add-PSSnapin

 



NOM
    Add-Content
    
RÉSUMÉ
    Ajoute le contenu aux éléments spécifiés.
    
    
SYNTAXE
    Add-Content [-path] <string[]> [-value] <Object[]> [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-filter <string>] [-passThru] [-force] [-credential <PSCredential>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    Add-Content [-literalPath] <string[]> [-value] <Object[]> [-include <string[]>] [-exclude <string[]>] [-filter <string>] [-passThru] [-force] [-credential <PSCredential>] [-whatIf] [-confirm] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande Add-Content ajoute le contenu à un élément ou un fichier spécifié. Vous pouvez spécifier le contenu en le tapant dans la commande ou en spécifiant un objet renfermant le contenu.
    

PARAMÈTRES
    -path <string[]>
        Spécifie le chemin d'accès aux éléments recevant le contenu supplémentaire. Les caractères génériques sont autorisés. Si vous spécifiez plusieurs chemins d'accès, séparez-les à l'aide de virgules.
        
    -include <string[]>
        Ajoute uniquement les éléments spécifiés. La valeur de ce paramètre qualifie le paramètre Path. Entrez un élément ou un modèle de chemin d'accès, tel que " *.txt ". Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -exclude <string[]>
        Omet les éléments spécifiés. La valeur de ce paramètre qualifie le paramètre Path. Entrez un élément ou un modèle de chemin d'accès, tel que " *.txt ". Les caractères génériques sont autorisés.
        
    -filter <string>
        Spécifie un filtre dans le format ou le langage du fournisseur. La valeur de ce paramètre qualifie le paramètre Path. La syntaxe du filtre, notamment l'utilisation de caractères génériques, dépend du fournisseur. Les filtres sont plus efficaces que les autres paramètres, car le fournisseur les applique lors de la récupération des objets, plutôt que de laisser le soin à Windows PowerShell de filtrer les objets une fois qu'ils ont été récupérés.
        
    -value <Object[]>
        Spécifie le contenu à ajouter. Tapez une chaîne entre guillemets, par exemple, " Ces données sont réservées à un usage interne " ou spécifiez un objet renfermant le contenu, tel que l'objet DateTime généré par Get-Date.
        
        Vous ne pouvez pas spécifier le contenu d'un fichier en tapant son chemin d'accès car il s'agit d'une simple chaîne. En revanche, vous pouvez obtenir le contenu à l'aide d'une commande Get-Content, puis le passer au paramètre Value.
        
    -passThru <SwitchParameter>
        Passe l'objet créé par cette applet de commande à travers le pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet à travers le pipeline.
        
    -force <SwitchParameter>
        Remplace des restrictions qui empêchent la commande de réussir, simplement de manière à ce que les modifications ne compromettent pas la sécurité. Par exemple, Force remplace l'attribut de lecture seule ou crée des répertoires pour compléter un chemin d'accès aux fichiers, mais la commande ne tente pas de modifier les autorisations des fichiers.
        
    -credential <PSCredential>
        Utilise des informations d'identification pour valider l'accès au fichier. <Credential> représente un nom d'utilisateur, tel que " Utilisateur01 " ou " Domaine01\Utilisateur01 ", ou un objet PSCredential, tel que celui récupéré à l'aide de l'applet de commande Get-Credential. Si vous tapez un nom d'utilisateur, vous êtes invité à entrer un mot de passe. Ce paramètre s'affiche, mais il n'est pas pris en charge par les applets de commande principales et les fournisseurs de Windows PowerShell.
        
    -literalPath <string[]>
        Spécifie le chemin d'accès aux éléments recevant le contenu supplémentaire. Contrairement à Path, la valeur de LiteralPath est utilisée exactement telle que vous la tapez. Aucun caractère n'est interprété en tant que caractère générique. Si le chemin d'accès inclut des caractères d'échappement, mettez-le entre des guillemets simples. Les guillemets simples indiquent à Windows PowerShell qu'aucun caractère ne doit être interprété en tant que séquence d'échappement.
        
    -whatIf
        Décrit le résultat que vous obtiendriez en exécutant la commande, sans réellement l'exécuter.
        
    -confirm
        Vous invite à confirmer l'exécution de la commande.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>add-content -path *.txt -exclude help* -value "END"
    
    Cette commande ajoute " END " à tous les fichiers texte figurant dans le répertoire actif, à l'exception des fichiers dont le nom commence par " help ".
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>add-content -Path file1.log, file2.log -Value (get-date) -passthru.
    
    Cette commande ajoute la date à la fin des fichiers File1.log et File2.log, puis affiche la date à la ligne de commande. La commande utilise l'applet de commande Get-Date pour obtenir la date et le paramètre Value pour passer la date à Add-Content. Le paramètre Passthru passe un objet représentant le contenu ajouté à travers le pipeline. Dans la mesure où aucune autre applet de commande n'est en mesure de recevoir l'objet passé, il est affiché à la ligne de commande.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 3 --------------------------
    
    C:\PS>add-content -path monthly.txt -value (get-content c:\rec1\weekly.txt)
    
    Cette commande ajoute le contenu du fichier Weekly.txt à la fin du fichier Monthly.txt. Elle utilise l'applet de commande Get-Content pour obtenir le contenu du fichier Weekly.txt et le paramètre Value pour passer ce contenu à Add-Content. Les parenthèses garantissent que la commande Get-Content s'achèvera avant le début de la commande Add-Content.
    
    Vous pouvez également copier le contenu du fichier Weekly.txt dans une variable, telle que $w, puis utiliser le paramètre Value pour passer la variable à Add-Content. Dans ce cas, la commande est " add-content -path monthly.txt -value $w ".
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Add-Content -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Add-Content -full".


NOM
    Add-History
    
RÉSUMÉ
    Ajoute des entrées à l'historique de la session.
    
    
SYNTAXE
    Add-History [[-inputObject] <PSObject[]>] [-passthru] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande Add-History ajoute des entrées à la fin de l'historique de la session, c'est-à-dire la liste des commandes entrées pendant la session active. Vous pouvez utiliser Get-History pour obtenir les commandes et les passer à Add-History, ou exporter les commandes vers un fichier CSV ou XML, puis les importer et passer le fichier importé à Add-History. Vous pouvez utiliser cette applet de commande pour ajouter des commandes spécifiques à l'historique ou créer un fichier d'historique unique qui inclut les commandes de plusieurs sessions.
    

PARAMÈTRES
    -inputObject <PSObject[]>
        Ajoute les objets HistoryInfo spécifiés à l'historique de la session. Vous pouvez utiliser ce paramètre pour envoyer un objet HistoryInfo de Get-History, Import-Clixml ou Import-Csv à Add-History.
        
    -passthru <SwitchParameter>
        Passe l'objet créé par cette applet de commande à travers le pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet à travers le pipeline.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>get-history | export-csv c:\testing\history.csv
    
    C:\PS>import-csv history.csv | add-history
    
    Ces commandes ajoutent les commandes tapées dans une session Windows PowerShell à l'historique d'une autre session Windows PowerShell. La première commande obtient des objets qui représentent les commandes dans l'historique et les exporte vers le fichier History.csv. La deuxième commande est tapée à la ligne de commande d'une autre session. Elle utilise l'applet de commande Import-Csv pour importer les objets vers le fichier history-csv. L'opérateur de pipeline passe les objets à l'applet de commande Add-History, laquelle ajoute les objets qui représentent les commandes dans le fichier History.csv à l'historique de la session active.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>import-clixml c:\temp\history.xml | add-history -passthru | invoke-history
    
    Cette commande importe des commandes dans le fichier History.xml, les ajoute à l'historique de la session active, puis les exécute. La première commande utilise la commande Import-Clixml pour importer un historique des commandes qui a été exporté vers le fichier History.xml. L'opérateur de pipeline (|) passe les commandes au paramètre Add-History, lequel ajoute les commandes à l'historique de la session active. Le paramètre Passthru passe les objets qui représentent les commandes ajoutées à l'applet de commande Invoke-History, laquelle exécute les commandes.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 3 --------------------------
    
    C:\PS>get-history id 5 -count 5 | add-history
    
    Cette commande ajoute les cinq premières commandes de l'historique à la fin de l'historique. Elle utilise l'applet de commande Get-History pour obtenir les cinq commandes, en s'arrêtant à la cinquième commande. L'opérateur de pipeline (|) les passe à l'applet de commande Add-History, laquelle les ajoute à l'historique actif. La commande Add-History n'inclut aucun paramètre, mais Windows PowerShell associe les objets passés à travers le pipeline au paramètre InputObject.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 4 --------------------------
    
    C:\PS>$a = import-csv c:\testing\history.csv
    
    C:\PS>add-history -inputobject $a -passthru
    
    Ces commandes ajoutent les commandes du fichier History.csv à l'historique de la session active. La première commande utilise l'applet de commande Import-Csv pour importer les commandes dans le fichier History.csv et stocker son contenu dans la variable $a. La deuxième commande utilise l'applet de commande Add-History pour ajouter les commandes de History.csv à l'historique de la session active. Elle utilise le paramètre InputObject pour spécifier la variable $a et le paramètre Passthru pour générer un objet à afficher à la ligne de commande. Sans le paramètre Passthru, Add-History ne génère aucune sortie à afficher.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 5 --------------------------
    
    C:\PS>add-history -inputobject (import-clixml c:\temp\history01.xml)
    
    Cette commande ajoute les commandes du fichier History01.xml à l'historique de la session active. Elle utilise le paramètre InputObject pour passer les résultats de la commande entre parenthèses à Add-History. La commande entre parenthèses, qui est exécutée en premier, importe le fichier History01.xml dans Windows PowerShell. Add-History ajoute ensuite les commandes du fichier à l'historique de la session.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Add-History -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Add-History -full".


NOM
    Add-Member
    
RÉSUMÉ
    Ajoute un membre personnalisé défini par l'utilisateur à une instance d'un objet Windows PowerShell.
    
    
SYNTAXE
    Add-Member [-memberType] {<AliasProperty> | <CodeProperty> | <Property> | <NoteProperty> | <ScriptProperty> | <Properties> | <PropertySet> | <Method> | <CodeMethod> | <ScriptMethod> | <Methods> | <ParameterizedProperty> | <MemberSet> | <All>} [-name] <string> [[-value] <Object>] [[-secondValue] <Object>] -inputObject <psobject> [-force] [-passThru] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    Ajoute un membre personnalisé défini par l'utilisateur à une instance d'un objet Windows PowerShell. Permet d'ajouter les types de membres suivants : AliasProperty, CodeProperty, NoteProperty, ScriptProperty, PropertySet, CodeMethod, MemberSet et ScriptMethod. Vous définissez la valeur initiale du membre en utilisant le paramètre Value. Dans les cas AliasProperty, ScriptProperty, CodeProperty et CodeMethod, vous pouvez fournir des informations supplémentaires à l'aide du paramètre SecondValue.
    
    Les membres supplémentaires sont ajoutés à l'instance particulière de l'objet que vous dirigez vers add-member ou spécifiez à l'aide du paramètre InputObject. Le membre supplémentaire est disponible uniquement pendant que cette instance existe. Vous pouvez utiliser l'applet de commande Export-Clixml pour enregistrer l'instance, y compris les membres supplémentaires, dans un fichier. Les informations stockées dans ce fichier peuvent être utilisées par l'applet de commande Import-Clixml pour recréer l'instance de l'objet.
    

PARAMÈTRES
    -inputObject <psobject>
        Spécifie l'objet auquel le nouveau membre est ajouté. Entrez une variable qui contient les objets ou tapez une commande ou expression qui obtient les objets.
        
    -memberType <PSMemberTypes>
        Spécifie le type de membre à ajouter. Les valeurs valides pour ce paramètre sont : AliasProperty, CodeProperty, NoteProperty, ScriptProperty, PropertySet, CodeMethod, MemberSet et ScriptMethod.
        Les valeurs acceptables pour ce paramètre sont répertoriées ci-dessous :
        
    -name <string>
        Spécifie le nom du membre à ajouter.
        
        Si vous omettez le nom du paramètre " -Name ", la valeur du paramètre -Name doit être la deuxième valeur de paramètre sans nom dans la commande. Si vous incluez le nom de paramètre, les paramètres peuvent apparaître dans tout ordre.
        
    -value <Object>
        Spécifie la valeur initiale du membre ajouté. Si vous ajoutez un membre AliasProperty, CodeProperty ou CodeMethod, vous pouvez fournir des informations supplémentaires facultatives en utilisant le paramètre SecondValue.
        
    -secondValue <Object>
        Spécifie des informations supplémentaires facultatives relatives aux membres AliasProperty, ScriptProperty, CodeProperty CodeMethod. Si vous utilisez ce paramètre lors de l'ajout d'un AliasProperty, il doit alors s'agir d'un type de données. Une conversion (cast) au type de données spécifié est ajoutée à la valeur d'AliasProperty. Par exemple, si vous ajoutez un AliasProperty qui fournit un autre nom pour une propriété de type chaîne, vous pouvez également spécifier un SecondValue de System.Int32 pour indiquer que la valeur de cette propriété de type chaîne doit être convertie en un entier en cas d'accès via l'AliasProperty correspondant.
        
        Vous pouvez utiliser le paramètre SecondValue pour spécifier un ScriptBlock supplémentaire lors de l'ajout d'un membre ScriptProperty. Dans ce cas, le premier ScriptBlock, spécifié dans le paramètre Value, est utilisé pour obtenir la valeur d'une variable et le deuxième ScriptBlock, spécifié dans le paramètre SecondValue, est utilisé pour définir la valeur d'une variable.
        
    -force <SwitchParameter>
        Ajoute un nouveau membre même si un autre membre portant le même nom existe déjà. Ne fonctionne pas pour les membres principaux d'un type.
        
    -passThru <SwitchParameter>
        Passe l'objet étendu récemment créé par cette applet de commande le long du pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet le long du pipeline.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>$a = (get-childitem)[0]
    $a | add-member -membertype noteproperty -name status -value done
    $a | get-member
    
    Cette commande ajoute une propriété de note à un objet DirectoryInfo retourné par Get-Childitem. Elle nomme le nouvel état de propriété et lui assigne une valeur de fait. La dernière ligne de la commande dirige l'objet mis à jour vers Get-Member pour montrer que la propriété a été ajoutée.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>$a = (get-childitem)[0]
    $a | add-member -membertype aliasproperty -name filelength -value length
    $a.filelength
    
    Cette commande ajoute une propriété d'alias à un objet DirectoryInfo retourné par Get-Childitem. Elle nomme la nouvelle propriété filelength et en fait un alias pour la propriété length. La dernière ligne de la commande retourne la valeur de la nouvelle propriété.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 3 --------------------------
    
    C:\PS>$a = "a string"
    $a = $a | add-member noteproperty StringUse Display -passthru
    $a.StringUse
    
    Cette commande ajoute une propriété à une chaîne. Parce que la chaîne est un non-PSObject, il est nécessaire de spécifier le paramètre Passthru pour enregistrer de nouveau la chaîne étendue dans la variable. Dans la dernière ligne de la commande, la nouvelle propriété est affichée.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 4 --------------------------
    
    C:\PS>$a = "this is a string"
    $a = add-member -inputobject $a -membertype scriptmethod -name words `
    -value {$this.split()} -passthru
    $a.words()
    
    Cette commande ajoute une méthode de script à un objet chaîne. La méthode de script expose la méthode Split() de la classe de bibliothèque de classes .Net Framework System.String pour permettre le retour de mots individuels dans une chaîne par les mots nommés d'une méthode appelée sur l'objet de la chaîne. Notez que le paramètre Passthru a été spécifié pour forcer Add-Member à retourner l'objet chaîne étendue en tant que sortie à stocker dans la variable $a.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 5 --------------------------
    
    C:\PS>$event = get-eventlog -logname system -newest 1
    $event.TimeWritten | get-member
    add-member -inputobject $event -membertype aliasproperty -name When `
    -value TimeWritten -secondvalue System.String
    $event.When | get-member
    
    Cette commande ajoute un AliasProperty à un objet EventLogEntry retourné par les applets de commande Get-EventLog. L'AliasProperty est nommé " When " et est un alias de la propriété TimeWritten de l'objet. Le paramètre SecondValue est utilisé pour spécifier que la valeur de propriété doit être convertie en type System.String en cas d'accès via AliasProperty ; la propriété TimeWritten est un objet DateTime.
    
    La première ligne de la commande utilise l'applet de commande Get-EventLog pour récupérer l'événement le plus récent du journal des événements système et l'enregistrer dans la variable $event. La deuxième ligne de la commande accède à la propriété TimeWritten de cet événement et la dirige vers l'applet de commande Get-Member pour indiquer que la propriété est un type DateTime. Add-Member est ensuite utilisé pour ajouter un membre AliasProperty à l'instance de l'objet EventLogEntry stocké dans la variable $event. Le paramètre Name est utilisé pour donner au nom du nouveau membre la valeur " When " et le paramètre Value est utilisé pour spécifier qu'il s'agit d'un alias de la propriété " TimeWritten ". Le paramètre SecondValue sert à indiquer que, lorsque ce nouveau membre est utilisé, la valeur qu'il retourne doit être convertie (opération cast) de son type d'origine System.DateTime en un type System.String. La dernière ligne de la commande accède au nouveau membre et le dirige vers l'applet de commande Get-Member pour confirmer qu'il est de type System.String.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Add-Member -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Add-Member -full".


NOM
    Add-PSSnapin
    
RÉSUMÉ
    Ajoute un ou plusieurs composants logiciels enfichables Windows PowerShell à la console actuelle.
    
    
SYNTAXE
    Add-PSSnapin [-name] <string[]> [-passThru] [<CommonParameters>]
    
    
DESCRIPTION DÉTAILLÉE
    L'applet de commande Add-PSSnapIn ajoute un ou plusieurs composants logiciels enfichables Windows PowerShell à la console actuelle. Une fois les composants logiciels enfichables ajoutés, vous pouvez utiliser les applets de commande et les fournisseurs qu'ils prennent en charge dans la console actuelle.
    

PARAMÈTRES
    -name <string[]>
        Nom unique de chaque PSSnapIn à ajouter à la console actuelle ; par exemple, Microsoft.Exchange ou MyCompany.User. Le nom de paramètre est facultatif.
        
    -passThru <SwitchParameter>
        Passe l'objet créé par cette applet de commande à travers le pipeline. Par défaut, cette applet de commande ne passe aucun objet à travers le pipeline.
        
    <CommonParameters>
        Cette applet de commande prend en charge les paramètres courants : -Verbose, -Debug,
        -ErrorAction, -ErrorVariable et -OutVariable. Pour plus d'informations,
        tapez « get-help about_commonparameters ».
    
    -------------------------- EXEMPLE 1 --------------------------
    
    C:\PS>add-PSSnapIn Microsoft.Exchange,Microsoft.Windows.AD
    
    Cette commande ajoute les composants logiciels enfichables Microsoft Exchange et des services d'annuaire Microsoft Active Directory à la console actuelle.
    
    
    
    
    -------------------------- EXEMPLE 2 --------------------------
    
    C:\PS>get-pssnapin -registered | add-pssnapin -passthru
    
    Cette commande ajoute tous les composants logiciels enfichables Windows PowerShell enregistrés à la console. Elle utilise l'applet de commande Get-PsSnapin avec le paramètre Registered pour obtenir des objets qui représentent chacun des composants logiciels enfichables enregistrés. L'opérateur de pipeline (|) passe le résultat à Add-PsSnapin, qui les ajoute à la console. Le paramètre Passthru passe l'objet à travers le pipeline. Étant donné qu'il n'y a plus aucune commande dans le pipeline, l'objet est affiché dans la console.
    
    
    
    
REMARQUES
    Pour plus d'informations, tapez : "get-help Add-PSSnapin -detailed".
    Pour obtenir des informations techniques, tapez : "get-help Add-PSSnapin -full".



Dernière mise à jour : ( 12-12-2006 )
 
© 2017 PowerShell-Scripting.com